Extraits des livres de Witness Lee

Titre du livre : Demeurer dans le Seigneur pour profiter de sa vie

Manger, boire et apprécier le Seigneur

Certaines personnes peuvent dire que le Nouveau Testament n'utilise pas le mot jouissance. 

 Mais la Bible parle de manger et de boire.  

Tout ce qui touche à manger et à boire doit être une question de jouissance. 

 Le Seigneur Lui-même dit: 

Il a également dit : 

 

En outre, l'apôtre Paul a dit que les Israélites qui ont suivi Moïse dans le désert ont tous mangé le même aliment spirituel, et qu'ils ont tous bu le même breuvage spirituel  

Ensuite, dans le livre de l'Apocalypse écrit par Jean, le Seigneur Jésus a promis :  

« A celui qui vaincra, je lui donnerai à manger de l'arbre de la vie »  

Il a également dit : 

« A celui qui vaincra, je lui donnerai de la manne cachée » 

Ces versets portent sur les questions de manger et de boire qui sont certainement des questions pour la jouissance.  
Toute la Bible se termine par une promesse au sujet de manger: 

 «Heureux ceux qui lavent leurs robes», 

 C’est à dire ceux qui lavent leur conduite dans le sang précieux du Seigneur Jésus- 

«Qu’ils aient droit à l'arbre de la vie» 

L'ensemble de la Bible se termine aussi par un appel concernant l’eau : 

 « Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens .... Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne de l'eau de la vie gratuitement! »  

Par conséquent, bien que le Nouveau Testament ne pas utiliser le mot jouissance, le fait de plaisir est là. 

 De même, la Bible n'utilise pas l'expression du Dieu trinitaire, mais le fait du Dieu Trinitaire est là. 

 Lorsque nous baptisons les gens dans le nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, nous les plongeons dans le Dieu Trinitaire. 

 De même, lorsque nous mangeons et buvons du Seigneur, nous jouissons de Lui. 
Désolé de le dire, l'intelligence naturel de l'homme n'a pas le concept de manger le Seigneur comme l'arbre de vie et de le boire comme l'eau de vie. 

Même nous-mêmes avons dû traverser de nombreuses années d’expérience et avons eu besoin de l’autorité du Seigneur avant que nous puissions avoir l’audace de parler de ce genre de vérité.  

 Avant 1958, on a rarement utilisé les termes jouir du Seigneur et manger et de boire du Seigneur.  

Ce ne fut pas avant le printemps de 1958, lorsque nous avons eu une série de plus de quarante réunions de la conférence sur une période d'un peu plus d'un mois que nous avons parlé de manger, de boire, et de profiter du Seigneur.  

Depuis ce temps, nous avons parlé de plaisir.  

Le plus nous avons parlé, plus la Bible a été ouvert à nous sur ce point, jusqu'à ce que nous avons vu que toute la Bible est de manger le Seigneur, le Seigneur de boire, et de profiter du Seigneur. 
 
La Genèse nous dit d'emblée qu'après la création de l'homme par Dieu, la première chose qu'il a faite n'a pas été de donner à l'homme les dix commandements ou de dire à l'homme : 

 « Adam, vous devez M'adorer et ne pas oublier votre source. De plus, je suis un vrai Dieu, juste, moral, saint et plein de lumière. Vous devez donc vous comporter en conséquence et ne pas désobéir. » 

Ce type de concept est un produit qui est issu de la culture humaine ; 

 Que ce n'était pas la révélation de Dieu à l'homme.  

Après que Dieu ait créé l'homme, la première chose qu'il a faite a été d'amener l'homme à l'arbre de la vie et de lui dire :

Par conséquent, bien que le Nouveau Testament ne pas utiliser le mot jouissance, le fait de plaisir est là. 

 De même, la Bible n'utilise pas l'expression du Dieu trinitaire, mais le fait du Dieu Trinitaire est là. 

 Lorsque nous baptisons les gens dans le nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, nous les plongeons dans le Dieu Trinitaire. 

 De même, lorsque nous mangeons et buvons du Seigneur, nous jouissons de Lui. 
Désolé de le dire, l'intelligence naturel de l'homme n'a pas le concept de manger le Seigneur comme l'arbre de vie et de le boire comme l'eau de vie. 

Même nous-mêmes avons dû traverser de nombreuses années d’expérience et avons eu besoin de l’autorité du Seigneur avant que nous puissions avoir l’audace de parler de ce genre de vérité.  

 Avant 1958, on a rarement utilisé les termes jouir du Seigneur et manger et de boire du Seigneur.  

Ce ne fut pas avant le printemps de 1958, lorsque nous avons eu une série de plus de quarante réunions de la conférence sur une période d'un peu plus d'un mois que nous avons parlé de manger, de boire, et de profiter du Seigneur.  

Depuis ce temps, nous avons parlé de plaisir.  

Le plus nous avons parlé, plus la Bible a été ouvert à nous sur ce point, jusqu'à ce que nous avons vu que toute la Bible est de manger le Seigneur, le Seigneur de boire, et de profiter du Seigneur. 
 
La Genèse nous dit d'emblée qu'après la création de l'homme par Dieu, la première chose qu'il a faite n'a pas été de donner à l'homme les dix commandements ou de dire à l'homme : 

 « Adam, vous devez M'adorer et ne pas oublier votre source. De plus, je suis un vrai Dieu, juste, moral, saint et plein de lumière. Vous devez donc vous comporter en conséquence et ne pas désobéir. » 

Ce type de concept est un produit qui est issu de la culture humaine ; 

 Que ce n'était pas la révélation de Dieu à l'homme.  

Après que Dieu ait créé l'homme, la première chose qu'il a faite a été d'amener l'homme à l'arbre de la vie et de lui dire :  

 « De tous les arbres du jardin tu peux manger librement, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, de cette arbre tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras » 

  

 « De tous les arbres du jardin tu peux manger librement, mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, de cette arbre tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu mourras » 

 

Genèse 2 : 16-17

Jéhovah Dieu donna cet ordre à l'homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; 17 mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

 

Ici, Dieu a fait une alliance avec l'homme, et cette alliance était sur la question de manger.  

En d'autres termes, l'alimentation est la question la plus importante liée à l'existence de l'homme, si l'homme mange les bonnes choses, il vivra plus longtemps, mais s'il mange les mauvaises choses, il mettra en péril sa santé et invite la mort.  

Pour cette raison, après avoir terminé Dieu créa l'homme, Il a immédiatement parlé à l'homme sur la question de manger. 

 Cependant, parce que Eve vit que le fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal était bon à manger, elle a été tenté et a mangé à tort. 

 Cela a entraîné la chute de l'homme. 
 
Après homme est tombé, Dieu est venu pour le sauver et à nouveau mis la question de manger. 

 Exode nous montre que les enfants d'Israël non seulement reçu la rédemption de Dieu par le sang de l'agneau, mais ils ont également été renforcées à quitter l'Égypte en mangeant la chair de l'agneau et du pain sans levain.  

Puis, après qu'ils ont été livrés, ils sont allés dans le désert et ont mangé la manne tous les jours jusqu'à leur entrée dans le pays de Canaan.  

Après être entré dans Canaan, il y avait encore la question de manger.  

Dieu voulait qu'ils monteraient à Jérusalem trois fois par an pour les fêtes, apportant le meilleur dixième de leurs produits de la terre pour manger, boire et s'amuser devant Dieu  

Deutéronome  14 : 22-23 

Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année. Et tu mangeras devant l'Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l'Eternel, ton Dieu. 

 

Ainsi, nous voyons que toute la Bible parle de la question de manger, mais malheureusement, la plupart des chrétiens oublie ce point. 

Comment nous joindre

Vie-jesus sarl
153 Rue jean jaures

38220 Vizille

Téléphone : +33 6/81322410 +33 6/81322410

Actualités

Retrouvez dès à présent sur notre site Web toute l'actualité de notre entreprise.