18 UNE BELLE IMAGE DE LA COORDINATION DONT NOUS AVONS BESOIN DANS LA VIE DE L'ÉGLISE.

AGM18

Poursuivant la pensée d’Ezéchiel  

AGM1801. (le Seigneur comme le vent, le nuage , le feu et l'électrum, dont viennent les quatre êtres vivants ), aujourd'hui, j'ai apprécié cette belle photo de la coordination que nous avons besoin dans la vie de l'église. »

AGM1802. Les quatre êtres vivants. Une image de la Coordination. Les quatre êtres vivants ont quatre ailes : Il y a deux ailes dont ils se couvraient, et avec les deux autres, ils ont été rejoints à ces voisins. Chacun d'entre eux a été face à une direction, côté différent : L'une est orienté vers le nord, une autre a été exposée au sud, l'autre à l'ouest, et une autre à l'est. Et comme ils se sont déplacés, le but de cette merveilleuse coordination était de procéder à l'administration divine, pour exprimer Dieu, pour accomplir le gouvernement de Dieu, et c'est aussi pour le mouvement de Dieu. »

AGM1803. Dieu n'a essentiellement rien fait tout seul tout ce qu'Il a fait était par les quatre créatures vivante en déplacement et coordonné. Il semble comme s'ils étaient tous dos à dos, en ne faisant pas face l'un à l'autre et en n'ayant presque pas quelque chose de commun (Dans la direction à laquelle ils faisaient face). La coordination des quatre êtres vivants n'était pas en eux-mêmes - c'était dans les ailes joint, les ailes d’aigle. »

AGM1804. Les ailes d'aigle dans l'Ancien Testament représentent La puissance divine, la force divine, l’approvisionnement divin. »

AGM1805. Notre coordination dans la vie de l'église, pour le déplacement / administration / gouvernement de Dieu / l’expression de Dieu n'est pas par nous-mêmes - mais dans notre jonction à Dieu comme notre puissance. Quoi que nous avons / à faire / peut faire / qui sont en nous-même ne conduit pas à l'unité, mais à la division et la séparation ; dans la vie d'église, nous devons nous renier et prendre Dieu comme notre force, pouvoir (puissance), l'approvisionnement et jonction ! ! »

AGM1806. La chose la plus intéressante à propos du déplacement des quatre êtres vivantes consiste en ce qu'ils n'ont pas tourné – ils sont tous allés directe quand ils ont bougé ! Donc, si l'un a pris l'initiative pour avancer au nord, les autres suivis en ce tournant pas, mais en allant à l'envers ou latéralement. C'est ce que nous devrions faire dans la vie de l'église : »

AGM1807. Quand on prend la tête de prêcher l'Évangile, par exemple, nous suivons tous en étant joint à lui en esprit. Nous devons suivre juste la conduite de l'Esprit dans les autres membres adjacents du Corps avec lequel le Seigneur nous a mis. »

AGM1808. Même si cela signifie que nous nous nions et que nous prenons le chemin de quelqu'un d'autre et fardeau comme nôtre, cela mène à la coordination douce qui est en fait le déplacement de Dieu avançant sur la terre. Ce n'est de nouveau pas dans nous-mêmes Ceci n'est encore pas en nous-mêmes (Tout ce que nous voulons en nous-mêmes est notre propre chemin / fardeau) . »

AGM1809. Dans la jonction des ailes, dans la prière ensemble dans l'Esprit, dans le bien et la prière approfondie à être construit et mélangé. Et ici, dans cette jonction des ailes, dans la prière vitale ensemble, apparemment différente personnes deviennent-un avec l'autre et le Seigneur pour Son déplacement, l'administration, le gouvernement et d'expression ! »

 

Prière :

Seigneur, gagner la réalité des quatre êtres vivants aujourd'hui avec nous dans la vie de l'église ! Pas pour nous-mêmes et non pas en nous-mêmes - que pour vous et en vous, cela peut être possible, Seigneur ! Avoir Votre manière en nous - gagné la coordination parmi nous !

 

Traduit en Français par Savoyet julien du site Agodman

   "a beautiful picture of the coordination we need in the church life”